Affiche exposition Henry de Monfreid à Brest

Voyageur, écrivain, trafiquant d'armes, courtier en café, le légendaire Henry de Monfreid (1879-1974), connu pour ses navigations en Mer Rouge, était aussi un photographe. Une facette de la personnalité de cet ethnographe avant l'heure, qui est présentée jusqu'au 29 août, à la bibliothèque d'étude de Brest, au 22, rue Traverse. L'exposition «Henry de Monfreid, photographe en Abyssinie - Mer Rouge» propose 51 photos et des éditions originales d'oeuvres de Monfreid, ainsi que des manuscrits autographes et de la correspondance.

La Ville de Brest nous a confié la création et la réalisation des affiches et de l’ensemble de la communication (carton d’invitation, plaquettes, marque page…) de l’exposition Henry de Monfreid présentée au cœur de la Bibliothèque d’Étude.

C’est un parfum d’aventures qui va flotter jusqu’au 29 août dans les allées de la Bibliothèque d’étude de Brest  avec une exposition consacrée à l’écrivain voyageur Henry de Monfreid. Largement connu pour ses écrits datant du début du 20ème siècle, c’est le photographe qui est mis en avant dans cette exposition.

Comment ne pas rêver devant un tel destin, devant ces vies multiples qui furent toutes plus intenses les unes que les autres. écrivain, voyageur, trafiquant d’armes, courtier en café, navigateur, photographe…Henry de Monfreid semblait ne jamais rien faire à moitié. Fils d’un peintre bohème (et ami de Gauguin) et d’une mère qui le poussa à apprendre, il était avant tout un anti-conformiste. Il est devenu célèbre d’un seul coup, à cinquante ans passés, en publiant Les Secrets de la Mer Rouge. Et devenant tout de suite un personnage de légende. Pourtant, l’homme s’est construit pas à pas et trouva au contact d’une vie rude et aventureuse de quoi déployer des qualités telles que le courage, l’audace et une liberté de penser qui tranchait avec l’état d’esprit de l’époque. Libre mais pas seul, ni coupé de ses racines françaises :  la plupart de ses récits de voyages sont d’abord une façon de maintenir le lien avec son père et sa femme et de leur raconter le monde de la façon la plus juste et honnête qui soit.  (source : http://www.francetv.fr)